CREATION ARTISTIQUE

La sculpture et l'eau

 sculpture et eau art

Sculpter l’eau, ce n’est pas ajouter de l’eau sur une sculpture, c’est penser l’eau comme un principe, une force. C’est faire en sorte qu’elle nous raconte une histoire, qu’elle nous questionne, qu’elle soit chargée de sens.

Parce qu’elle n’a ni forme, ni couleur définies, l’eau est un matériau idéal pour la sculpture, elle peut prendre toutes les formes et toutes les couleurs. Elle suit les courbes quand elle glisse, épouse les formes, quand elle est immobile; elle peut être calme et apaisante ou explosive et spectaculaire. Selon le regard qu’on pose sur l’eau, on peut voir à travers elle, ou voir ce qu’elle nous renvoie, sa surface est tour à tour vitre et miroir.

Les multiples aspects de l’eau en font un matériau insaisissable, comme vivant. Qu’est-ce qui nous attire dans l’eau ? Est-ce sa transparence, ses reflets, son contact, ce pouvoir qu’elle a de s’enrouler autour de nous, de faire corps avec nos corps? Parce qu’elle est faite d’eau, la vie recherche l’eau. Toutes les formes vivantes sur la planète en sont tributaires. C’est en son sein que commence notre histoire, la substance originelle d’où s’élabore l’aventure de la vie. Sa force symbolique peut être vient de là, du fait qu’elle soit chargée de la mémoire du monde.

Sculpter l’eau, c’est chercher à témoigner de cette magie, de ce pouvoir cristallin, qui en fait la substance vivante de la planète bleue.

Pierre LUU

Leau, H2O : deux part d’hydrogène, une part d’oxygène, mais il y a cette troisième chose qui fait que c’est de l’eau et que personne ne connait   – D.H. Lawrence

( texte original: Water is H2O, Hydrogen two parts, Oxygen one, but there is also a third thing, that makes it water, and nobody knows what it is.)